L'avocat en médiation - CAPA nouvelle formule

La médiation doit véritablement être intégrée dans l’ensemble de la stratégie juridique et judiciaire du XXI siècle. Celle-ci ne doit plus envisagée de manière subsidiaire ou épisodique, mais devenir un  véritable réflexe qui s’impose à chaque avocat dans le cadre de ses dossiers.

 La loi de 2018 confirme la pertinence de cette bien docte vision.

Ce séminaire vous permettra de mieux connaître et ce par l’expérimentation :

-         Comment s’enclenche un processus de médiation et à l’initiative de qui, ses différentes étapes, comment choisir un médiateur, quelle est la place du client et celle de son avocat ?

-         Le droit (et la déontologie) de la médiation inséré dans le code judiciaire depuis 2005 et « consolidé» depuis la loi de 2018 avec, notamment

·        son champ d’application récemment étendu,

·        la nouvelle obligation de résultat qui pèse sur l’avocat de parler des MARCs et ses conséquences juridiques et judiciaires,

·        Les effets d’une médiation judiciaire ou extrajudiciaire sur les délais en général…

-         Les paramètres sur la base desquels orienter le client vers une procédure judiciaire ou vers un mode alternatif (arbitrage, conciliation, médiation, droit collaboratif, négociation), comment l’en convaincre et comment convaincre l’autre partie et/ou son conseil;

-         Les techniques d’une écoute attentive au service de ses clients, de la gestion de leurs émotions (et pas seulement en droit familial !), de la recherche de leurs besoins au-delà de leurs positions, de la multiplication d’« options » par le biais de la méthode des chapeaux de Bono, etc.

Comment apprendre tout cela ?

A l’aide de jeux de rôle, tirés de nos pratiques, offrant la rare possibilité aux participants de se mettre durant deux journées, dans la peau de chaque acteur du processus : médiateur, parties, avocats.

Le séminaire « L’avocat en médiation » se déroule en deux journées distinctes.

 Première journée: initiation à la médiation

Cette journée s’adresse prioritairement aux avocats qui n’ont jamais suivi de formation en médiation et à ceux qui, bien qu’ayant déjà été formés, n’ont jamais eu l’opportunité de mettre leur savoir en pratique dans le cadre de missions de médiation.

Au terme de cette journée, les participants doivent avoir une vue globale du processus de médiation.

 Deuxième journée : rôle de l’avocat dans le processus de médiation

 -         Cette journée est centrée exclusivement sur l’avocat, acteur et partenaire du processus de médiation. Elle met l’accent sur la valeur ajoutée apportée par l’avocat que ce soit dans la prescription de la médiation, sa préparation, son déroulement, que dans la finalisation de l’entente éventuelle.

 -         Au terme de cette journée, les participants doivent disposer d’outils permettant de rendre visible leur apport dans la défense des intérêts de leurs clients, même dans un processus où, a priori, ils auraient un rôle passif.

 

novembre, 2 jours, 9h00 — 18h00

15/11, 16/11
Complète
22/11, 23/11
Complète
02/12, 03/12
Complète
13/12, 14/12
Complète